Déviance en société libertaire « Prison et anarchie »

Prison et Anarchie

par Ras Les Murs

Couverture d’ouvrage : Déviance en société libertaire « Prison et anarchie »
Éditions :Brochure
ISBN : 2-905691-20-4
Pages : 64

La présente brochure retranscrit les diverses interventions exprimées lors du débat Prison et anarchie, organisé à Paris, le 28 septembre 1991, par le groupe qui se charge de l’émission Ras-les-murs sur les ondes de Radio Libertaire. La discussion qui s’ensuit est le fruit d’une réflexion engagée depuis plusieurs années par des compagnons du mouvement libertaire et, notamment, Miguel Benasayag, Jacques Lesage de La Haye, Serge Livrozet, Gaetano Manfredonia, ainsi que tous ceux et celles qui sont intervenus pendant ce débat.

Parution :
Maison d’édition : Atelier de Création Libertaire
Genres :

L’Abolition de la Prison

par LESAGE DE LA HAYE Jacques

Couverture d’ouvrage : L'Abolition de la Prison
Éditions :Livre
ISBN : 9782377290741
Taille : 11,00 x 15,00 cm
Pages : 192

« La prison doit cesser d’exister. En ce début du XXIe siècle, elle reste un vestige d’autres temps et d’autres mœurs. Elle demeure avec son cortège de misère et de haine. Espace de la non-vie et du non-droit, cet archaïsme barbare reste un lieu de destruction systématique de l’individu. Il faut modifier les esprits, toucher les causes profondes qui font qu’elle demeure, alors que le constat de son échec n’est plus à faire. »

Si l’on devait analyser la prison à l’aune de son efficacité, elle disparaîtrait immédiatement. Dans cet essai, l’auteur s’interroge sur son origine et ses finalités, sur les alternatives anciennes et récentes à l’incarcération, sur la médiation et la réparation. Il prône l’abolition de cette institution et démontre qu’elle est réalisable dès aujourd’hui.
L’auteur

Jacques Lesage de La Haye, psychanalyste, ancien détenu, a notamment écrit La Guillotine du sexe (L’Atelier). Il anime l’émission « Ras les murs », sur Radio libertaire, et combat les sociétés d’enfermement depuis quelque cinquante ans.

Parution :
Maison d’édition : Libertalia
Genres :

Pourquoi faudrait-il punir ?

Sur l’abolition du système pénal

par BAKER Catherine

Couverture d’ouvrage : Pourquoi faudrait-il punir ?
Éditions :Livre
ISBN : 2-912631-11-4
Taille : 13,50 x 21,00 cm
Pages : 192

Bien des philanthropes, depuis la création de la prison, luttent pour une amélioration du sort des détenus. C’est d’ailleurs la moindre des choses. On peut indéfiniment réformer et reformer ainsi la prison.

On peut aussi vouloir son abolition, sa suppression pure et simple. Comme on a supprimé les tortures de l’arsenal pénal.

Elle est un supplice, au même titre que la goutte d’eau sur le crâne et tous les supplices qui visent l’énervement.

Elle repose sur l’idée qu’elle doit être dégradante et humiliante : au sens le plus littéral du terme, elle se veut une peine infamante.

Les modernes, malgré les concessions au populisme d’aujourd'hui sur le « tout sécuritaire », s’accordent à la trouver archaïque. Mais on peut s’attendre à ce qu’elle soit remplacée par quelque chose de pire.

C’est pourquoi la question essentielle n’est pas celle du comment, mais du pourquoi.

Pourquoi punir ? Pourquoi faudrait-il punir ?

Parution :
Maison d’édition : Tahin Party
Genres :