Nous voulons tout

par BALESTRINI Nanni

Couverture d’ouvrage : Nous voulons tout
Éditions :Livre
ISBN : 978-2-940426-24-9
Taille : 13,00 x 20,00 cm
Pages : 174

Roman traduit de l’italien par Pascale Budillon Puma

Postface d’Ada Tosatti +

Du prin­temps à l’automne 1969, par­tant de la célè­bre usine turi­noise Fiat, la révolte ouvrière enflamme l’Italie et lance son cri de guerre contre la classe bour­geoi­se : nous vou­lons tout. C’est « l’automne chaud », moment fort de la longue vague révo­lu­tion­naire qui va secouer la pénin­sule au cours des années soixante-dix. Au centre des luttes trône la figure de l’ouvrier-masse, emblème de la rage, de la spon­ta­néité et de l’auto­no­mie ouvrière, qui affirme le refus du tra­vail et la des­truc­tion vio­lente du sys­tème d’exploi­ta­tion capi­ta­liste. Par une nar­ra­tion sans répit, en prise directe avec la réa­lité des révol­tes et la voix de ses pro­ta­go­nis­tes, Nanni Balestrini plonge au cœur de l’émergence lin­guis­ti­que et poli­ti­que de ce nou­veau sujet révo­lu­tion­naire, il fait enten­dre dans la chair même du texte le pas­sage de la rébel­lion ins­tinc­tive et indi­vi­duelle du pro­ta­go­niste à la dimen­sion col­lec­tive de la lutte. Expérimentation lit­té­raire, ancrage his­to­ri­que et puis­sance de l’ora­lité font de ce roman l’un des témoi­gna­ges les plus auda­cieux et vivants de la longue saison des révol­tes.

Nanni Balestrini est né à Milan en 1935. Membre du groupe des poètes d’avant-garde I Novissimi, il est parmi les fon­da­teurs, en 1963, du Gruppo 63. Il tra­vaille dans l’édition – comme direc­teur lit­té­raire chez l’éditeur mila­nais Feltrinelli de 1962 à 1972 – et aussi pour le cinéma et la télé­vi­sion. Il a dirigé les men­suels cultu­rels Quindici et Alfabeta. Plusieurs de ses romans ont été tra­duits en fran­çais.

Parution :
Maison d’édition : entremonde
Genres :

Manuel réglementaire de l’anarchisme

par TRAIMOND Jean-Manuel

Couverture d’ouvrage : Manuel réglementaire de l’anarchisme
Éditions :Livre
ISBN : 978-2-35104-123-9
Taille : 11,00 x 18,00 cm
Pages : 144

avec ses consignes, constitutions, décrets, devoirs, dignités, directives, distinctions, formulaires, grades, injonctions, institutions, interdictions, lois, normes, obligations, ordonnances, ordres, préceptes, prescriptions, protocoles, rangs, règlements, sommations, statuts et stipulations
Quand on marche dans les chemins d’un village scandinave, pendant une nuit d’hiver, quand on a peine à s’arracher à l’humidité hostile des ornières qui collent à la cheville, quand on est glacé par la neige qui fond dans le cou malgré plusieurs centimètres de laine et de cuir, quand on résiste au vent furieux qui force à se pencher en avant pour n’être pas renversé, quand le ciel est noir et la route est noire, on voit quelque chose qui fait chaud au cœur  : dans beaucoup de fenêtres – des fenêtres aux rideaux tirés derrière lesquels les gens dorment au chaud – luit un joli petit chandelier électrique de cinq, ou sept, voire neuf lumignons arrangés en une forme qui tient de la colline, du chevron, et du sapin. Les gens qui ont allumé ces lumignons n’en profitent pas, ils dorment, ou, s’ils ne dorment pas, la lumière de leur appartement noie, pour eux, celle du lumignon. Personne ne leur a demandé de placer et d’allumer ces lumignons. Ils ne savent pas qui en profite. Mais les inconnus qui passent sur le chemin ont chaud au cœur.

Jean-Manuel Traimond est l’auteur, entres autres, de Récits de Christiania, du Trésor des méchancetés, Anthologie d’humour à l’usage des anarchistes, du Guide érotique du Louvre et du musée d’Orsay, et du Japon mal rasé, Voyage chez les anarchistes, les burakumin, les Coréens-du-Japon et les autres.

Parution :
Maison d’édition : Atelier de Création Libertaire
Éditeurs :
Genres :
Critiques :Raoul a écrit:

Très facile à lire
Génial
L'anarchisme représenté dans de petites histoires ludiques.