Une production Synaps : collectif audiovisuel, d’une durée 73 minutes
prog Anartisanart & Coloquinte et en présence du réalisateur.

Synopsis :

« A la hauteur de nos désirs » est une fiction dans l’univers des squats, une plongée dans un bâtiment vide, une école désaffectée, que cinq personnes veulent faire revivre en l’occupant. Dans 48 heures, elles ne pourront plus être expulsées sans une décision de justice et des semaines de délai. En attendant, elles occupent, créent du quotidien et se projettent dans cet espace.
Entre le teen movie politique et le thriller contemplatif, cette fiction essaie de parler différemment de ce qui se joue dans les pratiques des squats, du politique à l’intime.
C’est aussi une tentative de faire des films autrement, d’écarter l’industrie cinématographique à grands coups de DoItYourself, de récups en tout genre et de rapports humains.

Début de la projection à 20h !

Le droit à la paresse / Paul Lafargue

Paul Lafargue

Le Droit à la paresse

Juif et Caraïbe par sa mère, mulâtre par son père, Paul Lafargue (1842-1911), gendre de Karl Marx, se targuait de réunir en lui le sang de trois peuples opprimés. Sa vie se confond avec la naissance du mouvement socialiste international. Dans Le Droit à la paresse, il décrit « cette étrange folie qui possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste » : l’amour du travail.

bolo’bolo / p.m.

p.m.

bolo’bolo

Bolo’Bolo est un essai écrit en 1983 par le mystérieux « p.m. », un écrivain suisse de langue allemande que l’on suppose né en 1946 (à moins qu’il ne s’agisse d’un non moins mystérieux collectif « PostModerne »). Après avoir rappelé les horreurs bien connues de la « Machine Travail » planétaire, PM propose un nouvel agencement qui nous permettrait de lui échapper. Cet agencement repose sur les « bolos », des sortes de communautés productives, dotées d’une identité culturelle particulière, des « foyers d’appropriation des valeurs d’usage » susceptibles de se fédérer librement dans des ensembles plus vastes. Une nouvelle langue l’« Asa’Pili », est élaborée pour définir les éléments de bases du nouveau contrat planétaire qui lie les bolos entre eux. « BOLO‘BOLO est l’une de ces manœuvres irréalistes, amorales et égoïstes qui détournent l’attention des luttes contre le pire. BOLO‘BOLO est aussi une modeste proposition pour un nouvel arrangement sur notre vaisseau spatial après la disparition de la Machine. ». En 1998, Bolo’bolo a été enrichie d’une préface intitulée « La mort lente de l’économie », dans laquelle PM nous donne quelques indications sur les possibles manières de réaliser Bolo’bolo et sur la phase de transition qui doit nous y conduire. Grand classique de l’utopie, Bolo’Bolo est un catalogue génial, une réserve d’idées lumineuses ou loufoques, une provision de solutions pratiques, que chacun pourra employer pour construire le nouveau monde !

L’Anarchie / Elisée Reclus

Elisée Reclus

L’Anarchie

L’anarchisme, une chimère ? En 1894, Paris vient de connaître une vague d’attentats, la répression est forte. Élisée Reclus est invité à faire une conférence devant une loge maçonnique de Bruxelles. Le géographe épris de paysages et de liberté, le communard qui fut banni dix années, calme les esprits échauffés en inscrivant l’anarchisme dans une tradition de contestation aussi longue que l’histoire des pouvoirs. Les temps changent : « si Dieu s’évanouit », les hiérarchies tombent, et la liberté de penser fait de tous les hommes « des anarchistes sans le savoir »

Bienvenue chez Coloquinte

Coloquinte est un habitat collectif en Haute Savoie, avec pour but la mise en œuvre d’activités partagées paysannes, artisanales et culturelles. Son fonctionnement se veut paritaire, égalitaire et libertaire.