Le porte-monnaie : Une socièté sans argent ?

DO NOT DELETE

Share This Book

Similar Titles

"There is no friend as loyal as a book." - Ernest Hemingway

Le porte-monnaie : Une socièté sans argent ?

Author: Jean-François Aupetitgendre
Pages: 139
Genre(s): Argent
Publisher: Editions Libertaires
Subject:
Country:
Publication Year: 2013
Finished? No
Description
L’auteur imagine une hyperinflation mondialisée qui contraint brutalement la société à se réorganiser, pour survivre sans euros, sans dollars, sans yens sonnants et trébuchants ! Un immeuble d’une ville de province sert de cadre à cette hypothèse. Il est occupé par un notaire, un menuisier, une institutrice, un escroc notoire, un commissaire de police etc., chacun vivant la crise à sa manière, comme un drame ou une opportunité, avec espoir ou angoisse. Ce qui est sûr, c’est qu’aucun aspect de la vie quotidienne n’avait échappé à l’empreinte de l’argent, de la financiarisation, de la marchandisation et qu’il faut tout réinventer, changer de paradigmes. Ce que les intellectuels, les révolutionnaires, les contestataires de tous bords n’avaient jamais pu susciter, la nécessité va y contraindre. Le coeur du système étant atteint, c’est le dos au mur et dans l’urgence que l’homme doit imaginer d’autres modes de fonctionnements possibles. Fable philosophique, fiction politique, vision prémonitoire ? C’est en tous les cas, un exercice pratique et concret, une vivante projection imaginaire, bien loin de toutes les idéologies dominantes et de tous les impératifs économiques qui nous gouvernent…
Notes

L'Anarchie

DO NOT DELETE

Share This Book

Similar Titles

"None of those other things makes a difference. Love is the strongest thing in the world, you know. Nothing can touch it. Nothing comes close. If we love each other we're safe from it all. Love is the biggest thing there is." - David Guterson, Snow Falling on Cedars

L'Anarchie

Author: Elisée Reclus
Pages: 56
Genre(s): Anarchisme
Publisher: Mille Et Une Nuits
Subject:
Country:
Publication Year: 1894
Finished? No
Description
L’anarchisme, une chimère ? En 1894, Paris vient de connaître une vague d’attentats, la répression est forte. Élisée Reclus est invité à faire une conférence devant une loge maçonnique de Bruxelles. Le géographe épris de paysages et de liberté, le communard qui fut banni dix années, calme les esprits échauffés en inscrivant l’anarchisme dans une tradition de contestation aussi longue que l’histoire des pouvoirs. Les temps changent : « si Dieu s’évanouit », les hiérarchies tombent, et la liberté de penser fait de tous les hommes « des anarchistes sans le savoir »
Notes

Bolo'bolo

DO NOT DELETE

Share This Book

Similar Titles

"Books are no more threatened by Kindle than stairs by elevators." - Stephen Fry

Bolo'bolo

Author: PM
Pages: 178
Genre(s): Utopies
Publisher: Editions d\'En Bas
Subject:
Country:
Publication Year: 1985
Finished? Yes, on-undefined-undefined
Description
Bolo’Bolo est un essai écrit en 1983 par le mystérieux « p.m. », un écrivain suisse de langue allemande que l’on suppose né en 1946 (à moins qu’il ne s’agisse d’un non moins mystérieux collectif « PostModerne »). Après avoir rappelé les horreurs bien connues de la « Machine Travail » planétaire, PM propose un nouvel agencement qui nous permettrait de lui échapper. Cet agencement repose sur les « bolos », des sortes de communautés productives, dotées d’une identité culturelle particulière, des « foyers d’appropriation des valeurs d’usage » susceptibles de se fédérer librement dans des ensembles plus vastes. Une nouvelle langue l’« Asa’Pili », est élaborée pour définir les éléments de bases du nouveau contrat planétaire qui lie les bolos entre eux. « BOLO‘BOLO est l’une de ces manœuvres irréalistes, amorales et égoïstes qui détournent l’attention des luttes contre le pire. BOLO‘BOLO est aussi une modeste proposition pour un nouvel arrangement sur notre vaisseau spatial après la disparition de la Machine. ». En 1998, Bolo’bolo a été enrichie d’une préface intitulée « La mort lente de l’économie », dans laquelle PM nous donne quelques indications sur les possibles manières de réaliser Bolo’bolo et sur la phase de transition qui doit nous y conduire. Grand classique de l’utopie, Bolo’Bolo est un catalogue génial, une réserve d’idées lumineuses ou loufoques, une provision de solutions pratiques, que chacun pourra employer pour construire le nouveau monde !
Notes

Le droit à la paresse

DO NOT DELETE

Share This Book

Similar Titles

"I know. I was there. I saw the great void in your soul, and you saw mine." - Sebastian Faulks, Birdsong

Le droit à la paresse

Author: Paul Lafargue
Pages: 79
Genre(s): Travail
Publisher: Mille Et Une Nuits
Subject:
Country:
Publication Year: 1997
Finished? No
Description
Juif et caraïbe par sa mère, mulâtre par son père, Paul Lafargue (1842-1911), gendre de Karl Marx, se targuait de réunir en lui le sang de trois peuples opprimés. Sa vie se confond avec la naissance du mouvement socialiste international. Dans Le Droit à la paresse, il décrit cette " étrange folie qui possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste " : l'amour du travail.
Notes

Le municipalisme libertaire

DO NOT DELETE

Share This Book

Similar Titles

"Who, being loved, is poor?" - Oscar Wilde, A Woman of No Importance

Le municipalisme libertaire

Author: Janet Biehl
Pages: 208
Genre(s): Anarchisme
Publisher: Écosociété
Subject:
Country:
Publication Year: 2014
Finished? No
Description
Préface d'Annick Stevens | Traduit de l'anglais par Nicole Daigneault Projet politique élaboré par le philosophe Murray Bookchin (1921-2006) pour donner une armature institutionnelle à son programme d’écologie sociale, le municipalisme libertaire propose une solution de rechange radicale à nos démocraties représentatives en déliquescence : une démocratie participative, directe, exercée au niveau local grâce à une profonde décentralisation du pouvoir. En quinze courts chapitres, Janet Biehl présente avec clarté cet ambitieux projet, dans ses aspects tant théoriques que pratiques. À la différence de beaucoup d’anarchistes, Bookchin reconnaît un rôle aux institutions politiques, du moment qu’elles favorisent la liberté. Les municipalités recèlent selon lui un tel potentiel. Celles d’aujourd’hui ne sont qu’un pâle reflet des fières cités qui, de la polis athénienne aux towns anglo-américains en passant par les villes médiévales, ont fait le pari de l’autogestion citoyenne. Janet Biehl en retrace l’histoire, à la recherche non pas de modèles, mais de matériaux pour reconstruire un champ politique dynamique dans le cadre d’une confédération de municipalités, la « commune des communes ». Elle détaille ensuite les défis concrets qui attendent un mouvement municipaliste, notamment l’opposition inéluctable du système capitaliste et de l’État-nation. Comme le souligne la philosophe Annick Stevens en préface de cette édition révisée, « Janet Biehl nous aide à ancrer la quête de l’autonomie politique dans la meilleure part de notre héritage historique, à anticiper toutes les difficultés qui ne manqueront pas d’accompagner ce long processus, et surtout à retrouver l’énergie et l’enthousiasme sans lesquels il n’est pas de changement radical possible ».
Notes